Les Nouveaux projets de Dalmates sense Fronteres

PROJET.FRAN.BURKINA

       NATURACORPS  /  DALMATES SENSE FRONTERES 

Interview réalisée par un journaliste de la TV Andorrane, avec Aline Sennegon Présidente de l’Association Humanitaire « Dalmates Sense Fronteres ».

NATURACORPS est une Entreprise commerciale de produits cosmétiques Biologiques, qui a vu le jour pour aider les Enfants à la scolarisation, et le développement économique de la région du Sanguié, au Burkina Faso, Afrique de l’Ouest. L’Association Dalmates Sense Fronteres aide des groupements de Femmes, pour la transformation et la fabrication du Beurre de karité au Burkina, et de l’huile d’Argan au Maroc. Ces produits viennent du travail solidaire, pour un marché équitable et juste. Nous n’avons aucun intermédiaire et travaillons directement sur le terrain avec les collectifs Femmes.

L’association « DALMATES SENSE FRONTERES » scolarise près de 

150 Enfants démunis ou orphelins et aide les Femmes à valoriser leur

travail afin de leur procurer une autonomie financière. En collaboration

avec NATURACORPS Entreprise, nous œuvrons au développement

économique de toute cette  région. 

aline-enfantsbfweb

Interview de la Présidente

Madame Aline Sennegon

Q – Comment est née l’Association, « Dalmates Sense Fronteres » ?

Aline S. –L’Association « Dalmates Sense  Fronteres  » ou, en Français « Dalmatiens Sans Frontière »  est née après un voyage au Burkina-Faso il y a bientôt 20 ans, en Afrique de l’Ouest, animée par la joie, l’envie de vivre, d’apprendre et de connaître…. J’ai percé mon secret, trouvé ma voie : partager, aider, communiquer et vivre libre.

Ce Voyage en Afrique m’a inspiré deux choses merveilleuses, travailler sur moi, et m’occuper des Autres. Mon Destin m’a guérie et à guidé mes pas. J’ai écrit, pleuré et aimé être Présente dans ce vaste monde plein d’émotions, d’Ombre et de Lumière. Sentir cette joie infinie : le Don et l’action. La Foi et la volonté sont mes subtils outils, tout paraît plus simple, avec !

L’Univers nous offre de multiples facettes, pour s’harmoniser, s’ancrer et danser dans la Lumière. Petit à petit ma mission s’installait, mon cœur grandissait, les empreintes des blessures disparaissaient. La compassion m’habitait, la joie existait…. C’était en 1997!

L’Afrique m’a donné l’occasion de faire ce voyage intérieur, de dépasser mes peurs et les apparences fugaces et changeantes des choses, pour accéder au monde des idées. Comprendre que certaines réalités sont des formes d’illusions, qui peuvent faire objection au savoir. Emportée par un souci de me vaincre, certaine de trouver le pont entre ces mondes, j’ai lâché prise, trop curieuse, impossible de faire marche arrière ni de m’arrêter dans cette découverte, subjuguée par une Force inconditionnelle d’aimer et de donner. La vie m’offre, sans que je me doute de ce qui est approprié de faire. J’écoute mon cœur et prie dans l’espérance d’être un jour Maman

copia-de-105web       10003910_10202512585074224_21042677_n       oo1web

Je traverse du pays, je recherche l’endroit où les Enfants « m’attendent », je traverse les tribulations de la vie à l’étranger sans connaître ni douter du Chemin ; Ressentant d’infinies ressources et de la joie, j’arrive à REO. On me présente les bonnes Personnes, je tombe amoureuse de ce village, des enfants qui m’entourent des regards intrigués par la Blanche que je suis. On me crie « Nassara, Nassara la Bienvenue » (la Nassara veut dire la Blanche). Je rêvais éveillée ; j’adore, j’étais arrivée !

Voici mon Histoire ! Et dire, Merci à la vie tous les matins, me fascine.

J’ai découvert pas à pas le Burkina-faso et ses villageois, leurs traditions. J’ai senti leur difficulté de vivre avec si peu, j’ai surtout réalisé l’importance de croire, que demain la pluie inonderait les champs, à des jours meilleurs. Ne jamais baisser les bras…. J’ai rencontré des personnages exceptionnels, si présents, actifs et créatifs.

Le soir venu au soleil couchant le chant des oiseaux va servir d’orchestre aux Hommes de connaissance, contant leur ancestrale Histoire comme une bibliothèque vivante. J’écoute et ne perds pas un mot. Je sens la vibration de mon cœur s’alignait sur le leur.

Sages et respectés, ces Hommes perpétuent leurs Us et Coutumes. Le Forgeron, métier ancestral, le Bronzier, le travail des Femmes, le ramassage des noix de Karité, le filage du coton, la poterie sans moule et à la pièce unique, charment tous les instants. Les Griots sont là aussi. Je suis étonnée de tous ces Arts ! Les tam-tams résonnent et m’envoûtent dans ce plat pays. Je vois au loin !

Les Enfants très peu vêtus, vous observent et vous donnent envie d’aider, d’aimer et de partager. Ils ont un petit ventre rond par la malnutrition. La bonté et la dignité sont leur force. La Terre rouge vous apprend, vous forge… Alors l’Afrique et toute sa VIE vous rentre dans les tripes et ne vous lâche plus. Elle fait partie de vous !

Vivre La Présence, d’ailleurs le mot magique en Afrique c’est « Présentement là ». En Occident, on apprend le Moment présent. Là-bas on le vit !

Il y a aussi dans la présence du silence, qui en dit tant, la souffrance qui anime la volonté de s’en sortir.

Les conséquences du manque d’accès à l’eau et aux services essentiels comme l’hygiène ou l’assainissement, provoquent sur les populations des carences, qui auront sur leur vie des conséquences catastrophiques.

Nous avons eu l’occasion  d’installer une pompe à eau dans l’école de Sandié, en brousse, elle sert aux écoliers et à tous les villageois. 

Mon Dieu! Quelle Force ai-je rencontrée sur cette Terre, Berceau de l’Humanité, où les Femmes, les Enfants et les Hommes doivent survivre à leur destin ?

Ce peuple est fort, ses Femmes sont fortes, elles m’ont appris la résistance et la persévérance…, MERCI !

logo haute definition

Q – Pourquoi l’Afrique ?

Aline S. –Un Hasard, ou une Force, a guidé mes Pas !

Je rêvais de liberté. Un jour j’ai été invité au Burkina-Faso, par une Association les « Poètes Sans Frontière », pour faire le reportage photos d’une Ecole qu’elle avait construite à Kokologho.

L’Afrique, le Continent des Arts et Traditions, et des Enfants. Surtout des Enfants, car très sensible aux enfants ; Mon mari et moi ne pouvions pas donner la Vie, depuis huit ans. Oui ! La Vie a ses raisons bien cachée, et justes à leur place. C’est dans ces regards d’Enfants, miroir de l’Âme, que par la volonté et la force de la pensée, j’ai su que je donnerai un jour la vie à ma fille Cristal.

Une association de Fraternité, au parcours atypique, « Un Pas vers le Bonheur », c’est le titre de mon livre en cours, ne pouvaient que naître dans le même temps, où je portais la VIE.

Q – Quels sont les objectifs et la volonté de votre Association ?

Aline S. – Plusieurs objectifs, relativement divers, se rassemblent dans notre Association, mais leurs diversités génèrent une synergie très bénéfique entre eux.

Apporter notre Aide aux Enfants Démunis, nos connaissances et expériences.

Apporter l’instruction, la scolarisation, l’apprentissage aux métiers choisis.

Sensibiliser les citoyens du village à la non-discrimination Raciale.

Apporter un plus, au développement économique de la Région du Sanguié, en créant des emplois.

Aider les groupements de Femmes du village, leur faciliter le travail en achetant pour elles le matériel nécessaire.

Exporter des Produits Naturels comme le Beurre de Karité et autres huiles végétales…

Q – Comment concrétiser les actions de «Dalmates Sense Fronteres » auprès des structures scolaires ou des étudiants ?

Aline S. –Des interventions bénévoles sont réalisées dans les milieux scolaires, à travers les matériels informatiques et leurs applications comme un « power point », des « vidéos » et des « conférences ». Les Enfants Andorrans ou Européens réagissent bien, ils sont surtout étonnés et ont envie de connaître d’échanger avec les Enfants Africains, et surtout de s’entraider.

Les enfants occidentaux proposent d’envoyer de l’eau en Afrique, c’est enfantin mais sain !! des crayons, ils disent qu’ils en ont suffisamment, du matériel scolaire, des chaussures…

La curiosité et la sincérité animent leur cœur, ils ne sont pas encore pris dans le système malheureusement égoïste dans lequel nous sommes formatés !

Cette approche permet aux enfants de comprendre l’importance des liens de solidarité et des projets prennent jour !

img_20151022_193343web

 

12291833_10206672452548311_8246042756980681519_o

Q – Où se situe le terrain d’action ? quelles sont les actions réalisées ?

 

Aline S. –Notre Terrain d’action se situe à REO dans un village de brousse, à 120 km au sud de Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso. Notre Association est jumelée depuis 1999, avec l’Association locale les « Amis des Enfants Démunis », dont le Président est Eugène Bamouni, directeur d’école primaire à Sandié. Nous travaillons main dans la main, en toute confiance.

Suite à nos interventions, en Andorre en milieu scolaire :

Conférences, expositions et diaporamas, nous collectons du matériel, livres, ordinateurs, vêtements, chaussures etc., que nous envoyons à Eugène Bamouni, notre correspondant local à Réo au Burkina-faso par conteneur.

La participation d’étudiants du Lycée « Comte de Foix » d’Andorre, en 2008, a permis à l’école de Sandié au Burkina-faso, de bénéficier d’une pompe à eau, d’une bibliothèque, d’ordinateurs et d’une formation pour des Apprenants Burkinabé donnée par les étudiants Andorrans.

Des Etudiants de l’IUT de Commerce de Lyon et des étudiants d’Andorre, sont partis au Burkina en juillet 2018, pour découvrir, voir et collaborer avec « Dalmates Sense Fronteres » dans l’idée d’aider l’Entreprise NATURACORPS à développer un marché « EQUITABLE, SOCIAL et SOLIDAIRE ».

Nous organisons en Andorre et en Europe plusieurs projets comme des Co

dscf1958web

nférences, des Foires, des Expositions ART-DÉCO sur l’Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs depuis octobre 2017, suite à une subvention du « Govern d’Andorra » nous bâtissons deux « lieux de vie » comme :

– Un Centre-Collège aux formations d’Arts et une salle d’alphabétisation dédié aux formations d’art (Tissage, Coton Bio, Couture, Batiks, Travail du Bronze etc…) et une Salle d’alphabétisation. Ce Centre-Collège se construit sur notre terrain associatif, qui nous a été offert, lors de mon premier voyage au Burkina, par un Sage du Village secteur 4 à REO. Nous avons un puits, des arbres fruitiers, une pépinière, une maison de gardien et un abri pour les plants.

Nous vendons directement de notre pépinière, arbres, plants, plantes médicinales, fruits et légumes. Cette économie nous permet déjà une certaine autonomie et facilite l’avancement de la construction du Centre de formation.

-Un Atelier-laboratoire de transformation des noix de l’arbre du Karité en Beurre de karité, et autres huiles végétales.

Eugene Bamouni, travaille aussi pour l’Afrique verte et l’écologie, avec l’Association « les Amis de la Nature »  sur un site protégé, avec un jardin expérimental. Nous avançons main dans la main pour une collaboration écologique et durable du territoire.

Les travaux du Centre-Collège actuellement sont presque terminés, nous espérons bientôt recevoir nos « Apprenants » dans nos locaux !

Un grand MERCI au Govern d’Andorra et à Tous les Acteurs qui se sont alliés à cette belle aventure Solidaire et Humanitaire, SANS LAQUELLE, JE N’AURAIS JAMAIS PU AVANCER TOUTE SEULE.

Aline S. et ses collaborateurs 

              

DALMATES VOYAGES HUMANITAIRES

« Dalmates Voyages » vous accueillera, lors de vos prochains séjours au « Pays des Hommes Intègres », traduire Burkina-Faso.

Dans le cadre associatif et du Tourisme Vert, DALMATES VOYAGES organise des voyages dans le « Coeur des villages, Burkinabé ». De découverte en découverte, ces voyages « initiatiques » vous correspondront peut-être ? Et, si vous avez envie de vous découvrir aussi… alors notre CONCEPT du VOYAGE est fait POUR VOUS !

Au fil de rencontres, de veillées et d’échanges avec nos Amis Burkinabé, vous sentirez que quelque chose nous échappe : le Temps !

Le temps a une autre valeur, le contrôle classique de celui-ci n’est plus valide. Poser vos montres, agendas et valises, sera le premier briefing. Le démarrage de cette aventure vous surprendra ! Guidés au fil des jours, vous sortirez d’un temps habituel. Le tournant vers le SENS… adoucira vos impatiences, vos désirs…

Nous avons une expérience de quelques années dans ce genre de « Voyages », (groupes, étudiants, amis etc.), guidés par Eugène Bamouni et par moi même.

Ces voyages sont à la carte, selon les convenances du groupe.

 

A Réo, dans notre village, nous serons hébergés dans des maisons fabriquées en dur de plain-pied avec plusieurs chambres ventilées, moustiquaires aux fenêtres et jardin, dans un cadre très sympathique et agréable, « au coeur du village » proche du marché qui a lieu trois jours par semaine. Nous ferons nos petites courses alimentaires ensemble, afin de rencontrer et discuter avec les Villageois.

Au Burkina la langue officielle est le français, plus de soixante ethnies cohabitent dans un état d’esprit serein et libre. À Réo nous côtoieront les Gourounsis et leur langage sifflé local :  le Léllé

À l’ombre des manguiers moment serein, on trouvera les Femmes qui vendent leur « Dolo » bière locale fabriquée avec du mil, la même céréale composera le plat national du Burkina Faso le «  TÔ ».

Les paysages bucoliques attireront notre attention, les mares aux crocodiles sacrés de Sabou (Lacoste n’existe pas au Burkina), les éléphants sauvages de Boromo, près du fleuve Mouhoun en brousse, nous emporterons vers d’autres contrées… L’Afrique est un rassemblement de paradoxes qui règnent à la fois de la joie à la tristesse.

Livrés à nous-mêmes, bousculés par l’émotion… Quelques larmes feront surfaces pour nous libérer. Merveilleux équilibre de beautés et de réalités.

D’un coup, dans cette brousse des Enfants aux pieds nus sortis de nulle part, apparaîtront avec leurs plateaux posés sur la tête, chargés de fruits et de friandises aux sésames, pour nous réconforter par la douceur des mille saveurs Africaines…

Dans un élan d’amour, d’union et de fraternité, le monde sera UN.

Aline et son Equipe

Retrouvez nous bientôt pour partager ces Moments intenses qui font grandir !

Merci à la Vie de pouvoir me laisser communiquer ma foi, ma passion envers l’HUMANITÉ.

CLIQUEZ ICI POUR NOTRE PAGE FACEBOOK

Fermer le menu
×
×

Panier